Thonon Agglomération

Lignes 151 et 152 : la circulation des cars à nouveau perturbée

Lignes 151 et 152 : la circulation des cars à nouveau perturbée

Eau potable

Un appel à limiter strictement la consommation d'eau au robinet, et à respecter les restrictions du nouvel arrêté préfectoral du 5 août 2022.
Plus d'infos

Mise à jour : mardi 5 avril à 10h20

A noter : cette page est actualisée quotidiennement

La circulation des cars sur les lignes 151 et 152, mais aussi sur la ligne 143 a été dernièrement perturbée. Sauf imprévus majeurs, ces difficultés sont à présent résolues.

Les entreprises de transports mandatées par Thonon Agglomération - groupement RATP Développement/Borini Développement - ont rencontré depuis le début d'année 2022 des difficultés pour stabiliser les effectifs de leurs personnels de conduite. Le métier de conducteur reste sous forte tension.

Par ailleurs, la société qui assurait jusqu’à fin 2021 le service sur ces deux lignes n’a toujours pas transféré ses conducteurs au groupement RATP Développement/Borini Développement, comme la loi le prévoit, maintenant une réelle fragilité de la situation. Thonon Agglomération, délégant, n’a pas la capacité juridique de s’immiscer dans ces négociations au regard du contenu des contrats dont elle a hérité.

CONDITIONS DE CIRCULATION

Sauf difficultés nouvelles rencontrées dans les effectifs des entreprises de transports, tous les circuits sont désormais assurés sur ces lignes dans les conditions habituelles.

Mieux comprendre les enjeux autour des contrats de transports dans l’agglomération

  • Pourquoi l’organisation des transports dans l’agglomération devait-elle nécessairement évoluer dès le 1er janvier 2022 ?

    Neuf contrats régissaient jusqu’à présent l’organisation des transports publics dans l’agglomération. Ceux-ci avaient différentes origines :
    - ceux contractés par le SIBAT (syndicat intercommunal des bus de l’agglomération thononaise), à présent dissous, pour les transports urbains (BUT) et le funiculaire de Thonon-les-Bains
    - ceux contractés par le Département de la Haute-Savoie (ex-réseau Lihsa) puis par la Région Auvergne Rhône-Alpes pour les transports interurbains et les scolaires
    - ceux contractés par Thonon Agglomération pour les transports scolaires, et encore antérieurement par la Communauté de communes du Bas-Chablais pour le TADispo, service de transport à la demande.

    Cette organisation, héritage de différents transferts de compétences entre Région, Département et intercommunalités, n’avait pas permis jusqu’à présent à l’agglomération d’avoir la pleine maîtrise de l’offre et de son développement sur son territoire. Les offres actuelles se caractérisent par ailleurs par une grande hétérogénéité. Le principe a été de les faire perdurer le temps de définir un schéma pour le territoire, de penser le nouveau contrat, le tout afin d’éviter également les pénalités de résiliation anticipée.

    C’est pourquoi, depuis 2018, l’agglomération s’est attachée à faire concorder l’ensemble des échéances de ces contrats au 31 décembre 2021. Au 1er janvier 2022, tous ces services font l’objet d’un contrat unique devant régir le fonctionnement et l’exploitation des services de transports suivants :
    - les lignes urbaines et interurbaines
    - les transports scolaires desservant les collèges et lycées
    - le funiculaire de Thonon-les-Bains

    Cette concession sera effective durant sept ans, jusqu’au 31 décembre 2028.

  • J’avais entendu parler d’une nette amélioration de l’offre de transports dans l’agglomération, est-ce toujours d’actualité ?

    Oui complètement. Thonon Agglomération a souhaité se saisir de l’opportunité du nouveau contrat d’exploitation de ses transports collectifs pour redéfinir la politique de mobilité sur son territoire et l’offre associée.

    D’ici à fin avril 2022, l’exploitation et la gestion du réseau de transports vont être entièrement reprises par le groupement RATP Dev/Borini Dev. Si jusque-là les différents services (bus, cars, funiculaire) étaient gérés distinctement, l’ensemble de l’offre sera alors regroupé pour une meilleure visibilité : d’ici au printemps, tous vos services seront réunis au sein d’un réseau unique, STAR’T.

    L’exploitant va alors préparer tout au long de cette année 2022 la montée en puissance du réseau, qui vous permettra d’accéder à une offre nettement améliorée dès janvier 2023 : plus de fréquences, nouveaux arrêts, nouveaux itinéraires… Le nombre de kilomètres « commerciaux » réalisé sera alors augmenté de +91 %.