Thonon Agglomération

Finances

Finances

En 2018, l'agglomération installe sa dynamique de projets

Bénéficiant de la gestion responsable des anciennes entités, des bienfaits d’une stratégie fiscale d’anticipation définie dès 2015 et d'un endettement sécurisé, la communauté d’agglomération présente dès son lancement un équilibre financier durable. A l'occasion du conseil communautaire du 6 février 2018, les élus ont adopté les budgets primitifs et les taux d'imposition 2018. Consacrant l'objectif de la neutralité fiscale, ce budget a pour ambition de permettre à l'agglomération d'initier ses premiers projets structurants et de maintenir le niveau de ses investissements.
Résolument ambitieuse, la communauté d'agglomération entend néanmoins rester responsable en participant activement à l'effort de maîtrise de la dépense publique par le biais d'une gestion rigoureuse des dépenses de fonctionnement et d'un contrôle strict de la dette.
Dans cette perspective, un travail important de structuration budgétaire est poursuivi. « La valeur de notre collectivité reposera sur sa capacité à investir et à penser le territoire à 20 ans tout en présentant une gestion rigoureuse » a rappelé pour sa part Jean NEURY. Tous les projets 2018 sont programmés en autofinancement sur la base des excédents issus des exercices précédents.

Aménager durablement le territoire

Thonon Agglomération entend initier un développement durable de son territoire : en termes de mobilité, d'urbanisme, de tourisme voire d'éducation, le budget 2018 lance sa dynamique de projets.
> Les études préalables aux aménagements liés à la mise en service d' un bus à haut niveau de service entre Thonon et Genève se poursuivent en 2018 (122 000 €).
> Le service de transport à la demande a été déployé au second semestre sur toutes les communes de l'agglomération et en lien avec le réseau des bus urbains thononais.
> Une enveloppe d' 1 M€ a été dédiée aux projets d'aménagement des pôles d'échanges multimodaux à Bons-en-Chablais - pour des acquisitions foncières - et Thonon-les-Bains via un fonds de concours. Enfin, pour développer la mobilité douce, l'aménagement d'un itinéraire cyclable dans le cadre de la Via Rhona se poursuit sur le territoire.
> Pour optimiser le traitement des dossiers et le suivi des procédures d'urbanisme, 120 000 € ont été consacrés à l'harmonisation prochaine des logiciels utilisés par les services et à la mise en place d'un SIG (système d'information géographique).
> Une provision de 100 000 € est inscrite dans la perspective d'acquérir le foncier nécessaire à la construction d'un nouveau lycée sur le territoire.
> Ces équipements étant désormais reconnus d'intérêt communautaire, les projets de reconstruction des bases nautiques de Sciez et des Clerges à Thonon-les-Bains se sont vus attribuer de premiers crédits d'investissement, à hauteur de 800 000 € pour le premier et de 600 000 € pour le second.
> Enfin, l'année 2018 voit la structuration de l'office de tourisme intercommunal. La contribution de Thonon Agglomération à l'exercice de ses missions s'élève à 530 000 €.

Cap sur le développement économique et l'emploi

L'année 2018 verra le lancement de travaux d'aménagement de deux secteurs majeurs pour le développement de l'activité économique sur l'agglomération :
> La seconde extension de la ZAE des Bracots à Bons-en-Chablais est engagée : plus de 4M€ vont être consacrés aux travaux de viabilisation et aménagements paysagers dans le but d'ouvrir 8 hectares à la commercialisation.
> Les travaux d'aménagement et de viabilisation de Planbois Parc à Perrignier débuteront prochainement. Plus de 1,5 M€ seront dédiés à cette opération dans le but d'ouvrir 5 hectares à la commercialisation. Les études pré-opérationnelles et travaux se poursuivront en parallèle en vue du projet d'extension de la ZAE de la Fattaz à Excenevex (130 000 €). 

Par ailleurs, ce sont 1,25 M€ qui vont être affectés à la construction et à l'équipement de la Pépinière d'entreprises du Léman qui verra le jour en 2019 au sein de la ZAE de Vongy à Thonon-les-Bains.

Au total, ce sont plus de 10 M€ d'investissements qui seront réalisés en faveur de l'activité économique et de la création d'emplois sur Thonon Agglomération.

Des investissements renforcés en faveur du milieu naturel

> L'engagement renforcé de Thonon Agglomération en matière de transition énergétique se traduit dès 2018 par le lancement des études relatives à la prise de compétence GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations). Les investissements sur les programmes en cours se poursuivront dans le cadre des contrats de rivières des Dranses, du Foron, et du sud-ouest lémanique. Pour ce dernier, la programmation 2018-2020 bénéficiera d'une enveloppe de 10,4 M€, dont 3 M€ dès cette année. Soulignons ici que la taxe «GEMAPI», dont la législation permet l'instauration dès 2018 eu égard à cette prise de compétence, ne sera dans l'immédiat pas instaurée sur l'agglomération.

> En matière d'assainissement, de nombreux chantiers sont programmés, dans le respect des programmations pluriannuelles des précédentes entités et selon le diagnostic du réseau existant en cours de réalisation sur les ex-territoires du Bas-Chablais et des Collines du Léman. Environ 8,8 M€ sont affectés au financement d'une vingtaine de chantiers, pour la plupart visant à raccorder de nouvelles habitations au réseau collectif : Plateau de Lonnaz à Armoy, les secteurs de Graizier et du Club à Bons-en-Chablais, Brecorens à Perrignier, mais aussi la poursuite de l'important chantier en cours à Chavannex à Sciez.

> Une vingtaine de nouveaux espaces-tri dédiés à la collecte des déchets seront aménagés, pour un montant de 1,2 M€. Le projet de déplacement de la déchetterie de Bons-en-Chablais est engagé avec l'acquisition du foncier nécessaire dans la ZAE des Bracots pour un coût estimé à environ 400 000 €.